ARKEA ULTIM CHALLENGE - Brest : premier tour du monde en course, en solitaire, à bord d’un Ultim 32/23 !

07.12.2021

Le Tour du Monde Ultim en solitaire partira de Brest en 2023

arrow-down
Le Tour du Monde Ultim en solitaire partira de Brest en 2023

Le Tour du Monde Ultim en solitaire partira de Brest en 2023

Brest métropole, Brest Port des Records et maintenant Brest port de départ et d’arrivée du Tour du Monde Ultim en solitaire 2023. Autant de « titres » qui sonnent comme une évidence et affirment l’engagement fort de tout un territoire envers les marins, le grand large et les défis technologiques les plus avancés. Dès les ébauches de réflexion autour de l’idée de faire naître LA course attendue par tous les passionnés de navigation, d’innovation et de défi humain, c’est tout naturellement vers la ville française la plus occidentale que chacun s’était tourné, trouvant sur place une écoute plus qu’attentive et la volonté manifeste de faire partie de cette incroyable aventure.

En 2023, ils seront six solitaires, à la barre de leurs multicoques géants des mers, à quitter Brest et sa célèbre rade pour une boucle océanique qui prendra des allures de régate planétaire, avant de mieux revenir dans les eaux de la mer d’Iroise. Une épreuve attendue de longue date, portée par OC Sport Pen Duick, déjà organisateur de The Transat CIC au départ du port finistérien en 2020 et 2024, et l’ensemble des acteurs et armateurs des grands trimarans océaniques de 32 mètres, ce rassemblement de professionnels réuni autour de ces incroyables machines à défier les lois de la navigation… et de la lévitation. 

Si la date de départ de ce Tour du Monde Ultim en solitaire n’est pas encore fermement arrêtée, une chose est sûre, institutionnels, marins et organisateurs ont d’ores et déjà le regard tourné vers 2023.


Ils ont dit :

François Cuillandre, maire de Brest et Président de Brest métropole :
« C’est une annonce importante pour la Bretagne, pour notre territoire et pour le sport en général. Nous sommes très fiers de recevoir à Brest le départ de cette nouvelle grande aventure de la course autour du monde. C’est un privilège bien sûr pour notre territoire, mais c’est surtout le résultat d’une ambition et d’un travail de longue haleine pour faire de Brest, et de sa rade, la plus belle du monde, une place forte du nautisme et du sport. Nous avons tous hâte de voir s’élancer du port de Brest ces géants des mers que sont les Ultims, avec les meilleurs skippers du monde à leurs bords. Je ne doute pas que le public répondra présent, et que cet évènement deviendra une belle fête populaire ».


Loïg Chesnais-Girard, Président de la région Bretagne :
« Ce Tour du Monde Ultim en solitaire sera une aventure extraordinaire qui passionne déjà notre territoire.
Cet événement ressemble à la Bretagne et aux bretons avec ses valeurs d'humilité, de passion et d’engagement mais aussi sa capacité à faire équipe ensemble, derrière ces marins qui embarqueront sur ces bateaux extraordinaires.
Ces bateaux qui sont d’ailleurs pensés, conçus et construits en Bretagne, partout où nous avons ces entreprises qui sont capables de se mettre en réseau pour des projets communs.
La mer, cette capacité d’aventure, cette capacité d’engagement, c’est cela la Bretagne et ce que nous allons vivre en 2023 ! »


Maël de Calan, Président du conseil départemental du Finistère :
« Nous n’avons pas hésité très longtemps quand le Groupe Télégramme et la ville de Brest nous ont demandés d’être partenaires, parce que, fondamentalement, ces grandes courses océaniques appartiennent à la Bretagne. Il était important pour nous d’avoir une grande course autour du monde et celle-ci répond complètement au niveau d’ambition qui doit être le nôtre. Le département du Finistère est fier d’être un des principaux partenaires de la pratique de la voile en Bretagne, depuis les clubs amateurs jusqu’aux grands champions.
Nous nous associons également à cet évènement pour Brest dont on sait le rôle que joue la métropole dans l’attraction économique, touristique, dans la notoriété de notre département. Nous chercherons à faire en sorte que tous ceux qui suivent cet exploit se rappellent que Brest est à la pointe de la Bretagne et dans le Finistère. Le département du Finistère est extrêmement heureux d’être un partenaire de cette course… pour la voile, pour Brest et pour le Finistère ! »

 

*Actual Ultim 3/Yves Le Blevec, Banque Populaire XI/Armel Le Cléac’h, Brest Ultim Sailing/Skipper TBC, Maxi Edmond de Rothschild/Charles Caudrelier, Sodebo ultim 3/Thomas Coville et SVR-Lazartigue/François Gabart (TBC).

07.12.2021

ARKEA
Brest Métropole
Région Bretagne
Département du Finistère
AMA